Plans d’urgence environnementale (E2)

Environnement et Changement climatique Canada exige des plans d'urgence environnementale (E2) pour toutes les industries qui produisent ou entreposent de grandes quantités de substances dangereuses dans leurs installations. L'AIUC peut aider les participants au plan à respecter les règlements en élaborant de nouveaux plans E2, en révisant et en modifiant les plans E2 existants et en élaborant ou en aidant à des exercices d'urgence et des exercices de manœuvre annuels. 

Le Règlement E2 s'applique à toute personne qui possède ou a la charge, la gestion ou le contrôle d'une substance inscrite qui est:

L'AIUC peut aider

Depuis plus de 30 ans, le personnel qualifié de l'AIUC a formé, évalué et approuvé des équipes d'intervention d'un océan à l'autre. Nous sommes l'un des principaux organismes d'intervention d'urgence au Canada.

  1. Adhérez à titre de participant au plan - Les participants au plan de l'AIUC bénéficient d'une intervention d'urgence pancanadienne, de la conformité à la réglementation gouvernementale et de la formation et de l'approbation continues des intervenants.
     
  2. Développement de votre plan - L'AIUC a un personnel à temps plein consacré à l'élaboration ou à la révision de plans d'urgence environnementale (E2), y compris la modélisation et la cartographie internes.
     
  3. Exécution de votre plan - L'AIUC répond aux urgences impliquant des réservoirs fixes pour le compte de ses participants au plan.  L'AIUC aide également au développement et à l'exécution d'exercices d'urgence et exercices de manœuvre annuels obligatoires.

 

Pour de plus amples informations à propos des plans E2, veuillez communiquer avec Don Merriam, Directeur des opérations au 514-626-3019.

 À quel moment un plan E2 est-il considéré comme étant exécuté?

Un plan d’urgence environnementale est considéré comme étant exécuté lorsqu’il a été rédigé et qu’il est suffisamment opérationnel pour que l'entité réglementée qui présente l’avis estime être en mesure de réagir avec succès à tous les aspects d’une urgence environnementale.

À quelle fréquence les plans E2 doivent-ils être mis à l’essai?

Le Règlement exige la mise à jour et la mise à l'essai de votre plan d'urgence environnementale au moins une fois par année civile. Vous êtes tenu de conserver un registre des résultats des mises à jour et mises à l'essai annuelles, avec le plan, à un endroit facilement accessible aux personnes concernées par les activités d'intervention, et ce, pendant au moins cinq ans à compter de la date de la création du registre.

Lors des premiers essais, les personnes concernées devraient être avisées du fait qu'un essai est planifié. Cet avertissement permettra aux intervenants et aux participants de réagir de façon appropriée au moyen d'une planification préalable adéquate. Cependant, une fois les compétences et les connaissances acquises, le scénario peut être mis à l'essai sans en aviser les participants au préalable. Lors de la conception d’un exercice, les planificateurs doivent veiller à renforcer toute formation précédente. L'essai doit être assez simple pour être adapté aux ressources disponibles, mais suffisamment exigeant pour constituer un défi. L’exercice doit aussi favoriser un apprentissage maximal, notamment au moyen d’une évaluation après l’exercice et de mesures correctives, au besoin.